Make your own free website on Tripod.com

logo2.jpg

Gallerie 3 Les marines

Home
Bio-Presse
Décos
Conception
Gallerie 1 Les Chateaux
Gallerie 2 Themes
Gallerie 3 Les marines
Gallerie 4 Autour de la méditéranée
Gallerie 5
Rendez-vous
Liens
Contact

  LES MARINES
Une spécialisation bien à part,une
passion 
 

marine1.jpg

marine2.jpg

                             Le Superbe 1784 © - Huile 70x50 - part 1 -2008     (vendu)

LE SUPERBE: Vaisseau français de 74 canons, construit d'après les plans de l'un des plus célèbres ingénieurs du corps de Génie Maritime: Jacques Noël SANE. Celui-ci a pendant trente ans, modelé les navires de guerre français. Mis en chantier à Brest en 1782 et lancé en 1784, LE SUPERBE est très représentatif des navires de guerre français de la fin de l'Ancien Régime, de la Révolution et de l'Empire. "Il n'était pas seulement le plus grand, il était le plus beau qui ait été vu jusqu'alors et malgré son immense taille il faisait route et manoeuvrait comme une frégate". LE SUPERBE faisait partie de l'Armée Navale de l'Amiral Villaret de Joyeuse.

marine3.jpg

marine4.jpg

marine5.jpg

HISTOIRE
 
LE VICTORY (1765) Construit selon les plans de Sir Thomas Slade dans l'arsenal de Cothan à Chatham, le H.M.S. VICTORY est lancé le 7 Mai 1765. Il compte 104 pièces d'artillerie et son équipage totalise 850 hommes. Le VICTORY doit sa notoriété au fait d'avoir été le navire amiral anglais à la bataille de Trafalgar en 1805. . Depuis 1825, le VICTORY est exposé à Portsmouth.
 
Le Soleil-Royal est un navire de guerre Français, en service de 1669 à 1692. C'est un vaisseau de ligne de premier rang, portant 98 puis 104 canons sur trois ponts. Il est le premier du nom, ainsi que le vaisseau amiral de la flotte du Ponnant pendant la guerre de la Ligue d'Augsbourg. Il est brûlé à l'issue de la bataille de la Hougue (Mon tableau), le 2 juin 1692
 
L'Hermione est une Atride, fille de Ménélas et d’Hélène, dans la mythologie grecque
est aussi un navire de guerre français en service de 1779 à 1793. C'est une frégate de 12 (en référence au calibre de ses canons), portant 34 canons. Elle fait partie des frégates construites à l'arsenal de Rochefort ; ses sister-ships sont la Courageuse, la Concorde et la Fée